Extranase et cellulite

L’Extranase est au delà des indications officielles un médicament qui peut être indiqué pour diminuer la cellulite. L’extranase est un médicament vendu en pharmacie. Il est constitué de bromélaïnes, des enzymes naturelles présentent dans la tige de l’ananas. On extrait principalement de la broméline. L’extranase a des actions anti-oedèmateuses et anti-inflammatoires importantes. Il est considéré dans un premier temps comme un traitement d’appoint des oedèmes post-traumatiques comme une entorse ou post-opératoires suite à une intervention chirurgicale. Il peut aussi calmer les douleurs grâce à son effet anti-inflammatoire.

Les enzymes bromélaïnes peuvent venir suppléer les enzymes pancréatiques lorsque celles-ci sont insuffisantes. Enfin, son effet anti-oedémateux a fait des bromélaïnes un traitement souvent indiqué contre la cellulite. L’extranase et la broméline vont favoriser la résorption des oedèmes localisés qui accompagnent souvent les amas graisseux. La Bromelaïne va donc permettre de fractionner les protéines anormalement sécrétées en acides aminés facilement éliminés. Ainsi, les capitons graisseux qui forment la cellulite seront plus facilement évacués. Pour information, Et au delà de son utilisation première, les bromélaïnes ont été proposées aussi dans de nombreuses autres domaines d’utilisations comme la maladie d’Alzheimer, la fibromyalgie et d’autres affections dites chroniques où l’inflammation est prédominante.

Ce médicament contient donc une association d’enzymes protéolytiques extraites de l’ananas, destinées à lutter contre l’œdème et l’inflammation. Il y a différent type de cellulite et l’extranase est quelques fois indiqué. Il est utilisé dans le traitement des œdèmes survenant après un traumatisme ou une opération. Ce médicament n’a pas beaucoup de contre indication. Il ne doit néanmoins pas être utilisé chez l’enfant de moins de 6 ans. Les enzymes protéolytiques peuvent aussi provoquer des réactions allergiques. Vous devez Informer votre médecin en cas d’antécédent allergique. Ensuite l’effet de ce médicament pendant la grossesse ou l’allaitement est mal connu. Il faut donc éviter ce traitement pendant ces périodes. Le médicament contient aussi un peu de titane.

Voici la liste des excipients : Noyau : Lactose, Calcium hydrogénophosphate, Macrogol, Talc (E553b), Magnésium stéarate (E572), Amidon de maïs, Enrobage : Cellulose acétophtalate, Diéthyle phtalate, Gomme laque (E904), Talc (E553b), Gomme arabique (E414), Saccharose, Titane dioxyde (E171), Bêta-carotène (E160a), Polysorbate 60, Cire de carnauba (E903), Cire d’abeille blanche (E901).

Palper rouler
Une bonne crème amincissante